Bonne année ! 

Le 17 janvier  2019

Même pas peur de la petite bête qui monte, qui monte... Au diable le cafard quand nous nous sentons d’humeur créative ! Il s’est d’abord fait piquer la vedette par Dame Licorne et ses trophées. Puis a dû se planquer sous le tapis quand ont débarqué les dix premières vedettes de notre future équipe de 65 silhouettes à l’effigie de toutes les fantaisies !

Vaste programme pour ce début d'année 2019 ! 

Le 31 janvier 2019

Cette fois nous y sommes presque ! Notre monstre va enfin y voir plus clair et ranger chacune de ses émotions dans nos jolies boites. S’extraire du livre et nous créer un grand décor pour animer les murs au gré de ses humeurs. Le jaune rayonne déjà dans la première boîte, la joie n’a plus aucun secret pour nous ! Reste à composer avec le bleu, le rouge, le vert, le noir et le rose pour que notre ami puisse s’exprimer librement et... nous de même ! À suivre (...)

Le 19 février 2019

Découvrir les formes géométriques, s’initier au découpage en tenant des ciseaux souvent pour la première fois de sa vie, n’est pas une mince affaire. Alors on s’entraîne sur du papier journal. On retient son souffle, on tire la langue, on s’entortille les doigts et puis on s’élance sur de jolis papiers colorés. Et nous voilà repartis pour une nouvelle aventure, sûrement un nouveau chef d’œuvre tout en collages. 

Le 22 février 2019

"En sortant de l'école"...

Nous les avions vus partir les mains tâchées de feutre et de colle, à l'issue de leur atelier du matin.

Comme à l'accoutumée : en sandales, savates ou chaussures, rarement à la bonne pointure. Vêtus de tout. Savants mélanges de formes, couleurs et matières. Après la pause déjeuner, nous avons vu revenir des princes et des princesses. Des coquettes et de grands seigneurs en costumes. Parce qu'un clown et un magicien allaient venir faire un petit spectacle dans la cour de l'école. Tellement touchant et même bien davantage. 
Alors, en empruntant un chemin de leur quartier, en sortant de l'école où je m'estime tellement chanceuse d'être attendue, accueillie et entendue, ce n'est pas la chanson de Prévert qui m'est venue à l'esprit. Plutôt ces quelques lignes, sur une autre mélodie. Que je vous laisse méditer, photos à l'appui.

"Quelqu'un m'a montré une image et j'ai pensé : la dignité ne s'est jamais laissée photographier.
Tu peux changer le monde, les formes et les couleurs,
Chercher jusqu'au fond du désert.
Il y a tellement de routes, tellement de ronces, tellement d'ombres où l'on s'enfonce.
Est-ce qu'un jour, j'aurai la réponse sur la dignité ? ".

. La dignité / "Vise le ciel" - Bob Dylan, revisité par Francis Cabrel.

Le 28 février 2019

Parce qu’on attend le photographe pour la photo de classe, on s’est fait encore plus beau que beau ! N’empêche qu’on l’a doublé, parce qu’on les a déjà faites nous, nos photos de classes, à notre façon ! Et qu’elles sont même déjà encadrées ! On y rajoute un petit quelque chose la semaine prochaine et là c’est sûr, on gagne loin devant l’homme derrière son 
objectif ! 

52968548_2320994574619717_20510403205770
52905714_2320994541286387_90896860773456

Le 6 mars 2019

lls ont entre 4 et 5 ans. Des petits doigts pas habitués à danser entre les lignes, encore moins initiés à jouer carrément hors cadre. Un très bel esprit mais peu rôdé à la fantaisie, pas davantage à la rêverie. Et moi qui leur demande de s'égarer sur l'écran de mon iPhone. Puis de revêtir d'improbables maillots au design inventé par ma belle amie, avant un grand plongeon dans la peinture. Puis de s'assoir par terre, dehors, le nez au vent, la tête en l'air. Fallait-il que nous ayons un bon motif pour justifier de tels écarts de conduite ! Oui, nous en avions un : Leur apprendre à voir et regarder leurs maisons et leur école différemment. Ici un carré, là un losange, un rond. Une porte, une fenêtre, un escalier. Et toutes ces drôles de fleurs qui poussent sur les toits ? Ah non pardon, des antennes paraboliques ! Un drapeau qui flotte au vent, joue à cache cache avec les nuages. Des ombres, de la lumière. Autant de petits coups d'éponges colorés, de traits de feutres sur de simples morceaux de cartons devenus des oeuvres d'art. Les uns y voient tout, les autres de tout petits rien et d'autres rien du tout ! Nous, nous avons vu des regards concentrés comme jamais, une application décuplée. Et soudain senti un tel parfum de malin plaisir tous nous enivrer... C'est certain, il va falloir recommencer !

Le 8 mars 2019

Ce matin là, nous les avons tous mis à la porte ! 
- Et l'après midi ? 
- Opération vide placards ! 
A nous la récup pour de folles impressions !

Le 18 mars 2019

La venue prochaine du printemps nous inspire ! Les fleurs sont à l'honneur. Ils ont tracé, découpé, collé, colorié et voilà, ils pensaient que c'était fini. Que chacun collerait son petit morceau de carton décoré sur le mur de la classe. Mais moi, j'aime les surprendre avec leurs créations. Pour leur apprendre à voir plus loin, à imaginer davantage ! Je taille à mon tour, colle, rehausse leurs traits et leurs découpes, invente des volumes pour valoriser leurs réalisations. ils adorent et moi aussi !

54514894_2347436228642218_64574130209213
54200978_2347436258642215_88939389442158

Le 20 mars 2019

Je leur ai donné du fil à tordre et à retordre !  Pas facile mais très prometteur. D'autant que mon modèle leur autorise toutes les fantaisies ! A suivre. 

54279418_2349830285069479_81934923344369
54423237_2349859148399926_19038454090217

Le 23 Mars 2019

ATELIER CROTTES ET MOUCHES A CACA !

Comment vous raconter cette histoire là ? Si j'avais 4 ans et quelques poussières d'années supplémentaires, peut être essaierais-je comme cela : 
- Dans notre école, y'a plus d'eau. 
Parce que des fadas sont sans doute tombés en amour de notre compteur d'eau, alors ils nous l'ont volé !...  
Pas une goutte d'eau depuis plus de trois semaines, parce qu'ici on nous dit que ça prend le temps d'un voyage de la terre à la lune, à dos de dromadaire, pour que tout rentre dans l'ordre. Et même malgré toute l'énergie que déploie notre super Najate, la bonne fée de notre école. Du coup, sans doute enivrés par les fumets divers et variés s'échappant des toilettes, les grands ont perdu tout sens de l'orientation ! Et se sont mis à déposer leurs petites affaires tout partout, sauf dans le trou !

Et pas d'eau pour nettoyer !!!! Se soulager ressemble à un parcours du combattant : ne pas déraper, faire front à l'assaut de mouches en furie et le tout, en apnée ! Sans compter que de telles figures imposées laissent forcément des traces sous les semelles et donc de jolies empreintes colorées et odorantes dans les classes et... dans notre petit atelier !  Oups, inconcevable ! Rigolote et rêveuse Marie, mais pas que !!! Un petit discours dans chaque classe, juste le temps d'expliquer aux grands comment recentrer leurs postérieurs et obtenir de belles promesses de leur part et... la voilà de nouveau nous entrainant dans une aventure mémorable ! Nous avons adoré fabriquer de jolis cadres aux couleurs caca boudin. Sur lesquels s'affiche joyeusement la nouvelle mascotte de nos toilettes, une adorable crotte dont le message est le suivant : bienvenue chez moi, n'oublie pas ta promesse ! Et le truc le plus drôle c'est quand nous avons confectionné des mouches en papier, fixées sur des petits fils de fer pour qu'elles virevoltent au dessus de notre amie la crotte !  Trop top aussi le vacarme des coups de marteau pour fixer un cadre sur chacune des portes des toilettes ! Quel pestacle que cette affaire là !!! Un monsieur du quartier nous a finalement amené des grosses barriques d'eau pour qu'un grand ménage puisse être fait mais on espère revoir très prochainement les robinets couler à flots. En attendant, les grands, on les a à l'oeil !

1/3

Le 25 mars 2019

Ce qu'il y a de bien à cet âge là, c'est que souvent, même quand on ne comprend rien mais alors rien de rien à ce qu'il faut faire : on se marre !!! Et que forcément, c'est contagieux...à moins que je n'ai pas pigé davantage ou que j'ai juste oublié de grandir. Heureusement que ma copine garde les pieds sur terre et l'oeil dans l'objectif !

55608082_2362244700494704_50808651534659
56281568_2362244127161428_21380745772453

Le 27 mars 2019

Encore un petit tour dehors, juste devant l'école, pour peaufiner notre façon de regarder, d'imaginer et de dessiner ce petit quartier. Fascinant de voir ce que les enfants y voient, ce qu'il retiennent de l'ambiance et...qu'un château à même poussé au coeur du bidonville ! J'adore !

Le 28 mars 2019

Grand déballage de printemps ! On fait le point sur quelques unes de nos plus belles créations, on réfléchit à une petite expo pour la fin de l'année scolaire ? 

1/14

1er mai 2019

De fil en aiguille…

Après quelques jours de vacances, nous reprenons le fil de l'histoire.  A petits points et grandes aiguillées, nous traçons notre chemin. En nous laissant guider par une inspiration toute printanière. Et voilà même que nous nous surprenons à imaginer réaliser une frise en zellij !  A suivre (...) 

3 mai 2019

Eh bien voilà...qui nous échappe parfois !

Fimo17bisou.jpg

25 mai 2019

P’tit cadeau !

Nul besoin de clé pour entrer nous y réchauffer. Parce que notre maman nous laisse toujours grande ouverte la porte de son coeur. Mais, pour tout partout ailleurs, il lui fallait bien un porte-clés pour ne pas mélanger les serrures ! A nous la découverte de la pâte Fimo pour fabriquer de jolies pampilles. A nous les perles, les pompons et le plaisir d'offrir notre chef-d'oeuvre dans un joli paquet rehaussé d'une étiquette minutieusement décorée. 

30 mai 2019

Galerie des sourires !

Ce matin là, pas d'atelier : Ne rien faire, mais le faire bien ! Juste pour le plaisir de partager un peu de fantaisie, ou même de loufoquerie ! 

12 novembre 2019

Entrée des artistes !

Un nouveau directeur avec de beaux projets plein la tête...l'année scolaire a démarré en fanfare en septembre dernier !

Annie et moi étions jusqu'ici occupées à préparer l'ouverture d'une nouvelle école d'EMA. Mais nous revoilà aujourd'hui, toujours aussi enthousiastes. N'empêche que notre petit atelier se voit tout tourneboulé ! On adore la nouveauté, l'audace et l'idée de partager de beaux moments créatifs sur le thème du théâtre, comme le souhaite notre nouveau directeur. Alors nous voilà parties pour la création d'un atelier théâtre avec les élèves du primaire. Mais pas question pour autant d'abandonner nos petits bouts de maternelle. Nous aurons du temps pour tous. Le mardi pour les petits, le jeudi pour les grands. Et ca commence aujourd'hui.  En attendant, nos petites têtes de l'art vont mimer, jouer, fabriquer avec les grands....peut être aurons nous même le temps d'un "pestacle". Chut n'en parlez pas, mais regardez, on s'entraine déjà !!! 

- Labass ?  -  (Ça va ? en Darija : arabe dialectal marocain)​

En voyant les premières photos, nous pourrions vous dire qu'avec certains tout-petits nouveaux venus dans notre atelier nous avons travaillé autour des thèmes de la tristesse, du doute, de la peur même ! Et vous nous trouveriez excellents ! Mais, non, je n'invente pas toujours des histoires : Là, c'était juste du trac !  Un truc bizarre resté coincé en travers de la gorge. Mais il suffit parfois de donner du temps au temps, de faire connaissance. D'ajouter un petit quelque chose qui nous rassure, d'inviter la complicité et, voilà que des sourires s'esquissent, que la timidité s'éclipse. Regardez : je n'invente pas toujours des histoires ! Plus la séance avance et plus on rigole !